Bienvenue
Où : Inverness City (Scotland) Quand : Année 2017. Qui : Étudiants, professeurs, personnel et sorciers venus de tous horizons. Le Comment du Pourquoi : Après avoir terminé leurs études à Poudlard, certains sorciers ne s’arrêtent pas là. Soit parce qu'ils n'ont pas envie d'entrer dans la vie active (tout de suite), soit parce que leurs parents souhaitent les voir continuer leurs études. Les cours sont donc encore loin d’être terminés, certes, mais heureusement pour vous petits veinards, l’ambiance n’est plus du tout la même qu'a Poudlard. Débauches, folies, beuveries, sorts à gogo, kiss à tire-larigot, le monde des jeunes sorciers n’a jamais été aussi rock’n’roll ! ♥
Liens utiles
Informations
Hungcalf est sur Topic'it ! Toi aussi, télécharge l'application mobile gratuite (iOS et Android) qui te permettra de consulter et participer à ton forum de façon simple et conviviale. Pour ce faire, rdv sur https://topicit.net/fr
C'est avec grand plaisir que nous accueillons Cordelia Warrington et Malcom MacNaughton / Sullivan Phelps dans le staff ! Nous tenons également à remercier tous ceux d'entre vous qui ont postulé, ça fait chaud au cœur ! *--* Merci de vouloir vous investir autant sur Hungcalf ! ♥
Cours
MÉTAMORPHOSE (1)
THÉÂTRE (1)
DCFM (1)
ASTRONOMIE (1)
SPM (1)
POTIONS (1)
Sorcière-Hebdo
Grace
de Launay

Profil
Othello
Lovingblow

Profil
Revenir en haut Aller en bas

le forum est en construction ♥

Partagez | .
 

 Luck is what happens when preparation meets opportunity. (aenor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Luck is what happens when preparation meets opportunity. (aenor)   Lun 14 Sep - 0:39

holliday graingerSur ses doigts, pâles et glacés, subsistait encore l'odeur du sang. Fragrance amère et métallique, elle s'entêtait, vicieuse et répugnante, à la manière d'un liquide infiltré. Le fruit intarissable de son imagination, engendré d'abord par la satisfaction puis enfin par la culpabilité qu'elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver.

Tout s'était produit beaucoup trop vite. Et même si la situation lui avait offert plus de temps pour réfléchir, il n'était pas certain qu'elle aurait agi différemment.
Au réveil, depuis, elle voyait son visage, tordu de douleur et les cris de l'humain lui revenaient en mémoire. Il lui avait dit tout ce qu'elle rêvait d'entendre depuis des mois, des années. Des indices, une piste, à propos du meurtre de son fils. La lame sacrée s'était enfoncée toujours plus loin jusqu'à ce qu'il balance du concret. Une fille, dans un casino de la ville. Elle avait torturé un innocent pour obtenir des informations. Un innocent possédé.

Comme la voiture filait sur Madison Boulevard, les regrets s'entremêlaient à l'illusion de la victoire qu'elle espérait malgré tout remporter. Tour à tour, elle regardait l'un et l'autre des rétroviseurs, hantée par cette partie d'elle-même qui lui intimait de faire demi-tour. Il était inévitable de songer à ceux qui l'attendaient derrière. Sa sœur, son frère ; c'était se battre pour ce qui n'était plus au risque de perdre ceux qui lui restaient encore. Le danger dans lequel elle se jetait à corps perdu menaçait la famille qu'elle avait de nouveau près d'elle depuis peu. Elle le savait pourtant mais cette fois sa raison ne parvenait pas à étouffer la haine. Elle voulait des réponses, elle voulait un coupable. Faim viscérale, dévorante,  animale.
C'était plus fort que tout ; bien plus fort qu'elle.

olivia wildeAu dessus d'elle, des passants et des joueurs, les lettres lumineuses éclairaient toute la place. Son auto laissée deux rues plus loin, elle s'avançait d'un pas déterminé vers l'antre des parieurs, palais contemporain habillé de faste et de glaces.
Elle avait fréquenté ce genre d'endroit par le passé ; pour accompagner seulement des rencontres hasardeuses,  elle préférait de loin le théâtre et l'opéra. Des plaisirs d'un soir qu'elle ne s'offrait plus depuis quelques années, sans pour autant avoir oublié l'art et la manière de paraître divine.
Sur ses talons haut perchés, les cheveux relevés, elle se mouvait avec grâce dans la finesse d'une création italienne. Son buste était paré d'un collier d'or et de pierres ostentatoires, un pâle et faux sourire dessinait les nuances de ses lèvres incarnat. Elle ne dénotait pas de la foule à l'entrée, et pénétra dans le bâtiment avec autant d'aisance que s'il s'était agi d'un rituel.

Là, au beau milieu des machines, des rires, de l'alcool et des billets, la traque allait pouvoir commencer. Dans ce décor immense ou tout était mensonge et faux-semblants, elle se sentait étonnement à l'aise... L'impression de n'être qu'un sujet de plus dans la cour des tricheurs,  vaste mirage au sein duquel elle évoluait librement.

Verre de champagne à la main, ardemment courtisée par les valets, elle louvoyait entre les tables et les clients, le regard brillant d'une lueur inquisitrice. Elle s'arrêta près d'un comptoir pour réclamer quelques jetons, avant de prendre un jeune employé à parti. Auprès de ce dernier, elle se laissa patiemment guider, prête à jouer la comédie aussi longtemps qu'il le faudrait.
Blonde et fraîche, le visage poupin, la description qu'on lui avait donné de sa cible ne lui permettait pas de s'attendre à la trouver le premier soir. Elle était prête à devoir revenir, à la chercher durant des heures, à se tromper peut-être...
Il était possible que la démone ne travaille pas ce jour précis, ou qu'elle soit totalement noyée parmi la foule. Elle cherchait le serpent au fin fond du bayou, mais avec un peu de chance...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Luck is what happens when preparation meets opportunity. (aenor)   Jeu 17 Sep - 17:06

Elle n'était pas censé être là. On lui avait promis un jour de repos. On lui avait juré de ne pas la déranger rien qu'une petite journée. Aenor avait besoin de prendre l'air frais de temps en temps. De regarder autre chose que de misérables êtres humains se ruiner ou s'enrichir. Si toutefois elle se délectait de ce spectacle au quotidien, il devenait pesant plus les jours passait. Elle était incapable de dire pourquoi ce qui la faisait vibrer autrefois l'ennuyait à mourir aujourd'hui. Peut-être lui en fallait-elle plus ? Plus d'action dans sa petite vie de démone condamné à servir le grand Asmodée. Peut-être... Mais aujourd'hui, on lui avait dit que sa petite pause d’une journée avait été annulé. On avait besoin d'elle. Alors elle avait enfilé sa tenue, propre au casino, attaché ses cheveux en un chignon impeccable et maquillé son visage légèrement, mais avec soin. Elle avait fait comme si tout cela ne la dérangeait pas, après tout, c'était sa dette non ? Et elle devait remplir sa dette. C'était une obligation, pas une option. Le matin, elle aida un fidèle client du casino à faire de bon investissement. Quand il gagna sa voiture jaune canari, flambant neuve, elle n'esquissa qu'un sourire faux et l'applaudis, à l'image d'une miss. Elle le laissa vaquer à ses nouvelles occupations, déclinant au passage un (super) invitation pour aller tester son nouveau jouet avec lui. Elle reporta son attention sur une jeune femme qui collait d'un peu trop près les gros calibres. Cela se résuma en une expulsion discrète, mais efficace pour elle. Aenor comment à se dire que sa journée était décidément bien rempli. La matinée avait était chargé. Tout se déroulait pour le mieux, quand elle eut cette sensation désagréable.

Cette sensation d'être observé. Ou recherché. D'où provenait-elle ? Elle n'en avait aucune idée. Mais c'était désagréable. Elle alla se passer un peu d'eau sur le visage dans les toilettes des femmes, du personnel bien sûr. La lumière faiblit à son arrivée. Ces jours ci ses craintes d'être repéré ou trahis depuis l'incident avec le mortel ne faisaient qu'augmenter. L'envie de se servir de ses ombres pour se camoufler, se déplacer... l'envie de jour, tout simplement, avec ce pouvoir qu'on lui avait légué la titillait. Mais elle en pouvait pas. Seulement en cas d’urgence lui avait-on dit. Elle détacha ses cheveux blond et passa une main dans sa tignasse.  Bon sang mais qu'est ce qui clochait chez elle actuellement ? Elle avait l’impression d'être prise pour cible n'importe quand, n'importe où et par n'importe qui. Elle se redressa, souffla un coup et essuya son visage. Elle rajusta sa tenue impeccable et sortis des toilettes pour femmes en faisant claquer ses talons de plus belle. Elle était tellement dans ses pensées perdu dans ses propres divagation, qu'elle ne se rendit pas compte qu'elle fonçait droit sur une jeune femme aux yeux clairs. Trop tard. Elle lui rentra dedans de plein fouet et manqua de tomber à la renverse. Elle bafouilla quelque excuse en reprenant ses esprits.

- Oh, je suis... je suis désolée madame. Je suis maladroite comme tout aujourd'hui, mes excuses !

Revenir en haut Aller en bas
 

Luck is what happens when preparation meets opportunity. (aenor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mon d30s en debut de restauration ensuite en preparation peinture
» Opportunity cost of conflict
» Every moment is an opportunity [Livre I - Terminé]
» campagne skaven
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whitefish :: 
CITY OF WHITEFISH & WORLD
 :: West Los Angeles
-