Bienvenue
Où : Inverness City (Scotland) Quand : Année 2017. Qui : Étudiants, professeurs, personnel et sorciers venus de tous horizons. Le Comment du Pourquoi : Après avoir terminé leurs études à Poudlard, certains sorciers ne s’arrêtent pas là. Soit parce qu'ils n'ont pas envie d'entrer dans la vie active (tout de suite), soit parce que leurs parents souhaitent les voir continuer leurs études. Les cours sont donc encore loin d’être terminés, certes, mais heureusement pour vous petits veinards, l’ambiance n’est plus du tout la même qu'a Poudlard. Débauches, folies, beuveries, sorts à gogo, kiss à tire-larigot, le monde des jeunes sorciers n’a jamais été aussi rock’n’roll ! ♥
Liens utiles
Informations
Hungcalf est sur Topic'it ! Toi aussi, télécharge l'application mobile gratuite (iOS et Android) qui te permettra de consulter et participer à ton forum de façon simple et conviviale. Pour ce faire, rdv sur https://topicit.net/fr
C'est avec grand plaisir que nous accueillons Cordelia Warrington et Malcom MacNaughton / Sullivan Phelps dans le staff ! Nous tenons également à remercier tous ceux d'entre vous qui ont postulé, ça fait chaud au cœur ! *--* Merci de vouloir vous investir autant sur Hungcalf ! ♥
Cours
MÉTAMORPHOSE (1)
THÉÂTRE (1)
DCFM (1)
ASTRONOMIE (1)
SPM (1)
POTIONS (1)
Sorcière-Hebdo
Grace
de Launay

Profil
Othello
Lovingblow

Profil
Revenir en haut Aller en bas

le forum est en construction ♥

Partagez | .
 

 L'histoire des Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: L'histoire des Warren   Mar 10 Fév - 22:37


Ed & Lorraine Warren
les plus grands chasseurs de fantômes



Edward Warren Miney dit Ed Warren est né le 7 septembre 1926 à Bridgeport, dans le Connecticut au sein d'une pieuse famille catholique. A partir de 5 ans et jusqu'à ces 12 ans, il a vécu dans une maison hantée. C'est d'ailleurs cette expérience qui lui inspira sa vocation. Il avait 16 ans quand il rencontra Lorraine Rita Moran née un 31 janvier 1927 dans une famille également religieuse. La jeune femme à commencé à percevoir des manifestations psychiques vers l'âge de 9 ans. Ils devinrent bons amis avant qu'Ed ne trouve le courage de l'inviter à sortir avec lui ; c'est ainsi que commence leur histoire.

En 1945, alors âgé de 17 ans, Ed s'engage dans la marine ; la même année durant une permission, il épouse Lorraine et quand il revint de mission, le couple avait une jolie petite fille. Ed commença alors des études d'art, qu'il suivit pendant deux ans avant d'abandonner. Il avait en effet, d'autres projets. Il acheta une voiture pour quelques dollars et en famille, ils parcoururent le pays en vendant les toiles qu'il avait peintes. Ce fut une période très heureuse pour le jeune couple. Ce fut aussi le début de leurs enquêtes sur le paranormal.

Ed n'avait pas oublié la maison hantée de son enfance et il voulait visiter toutes celles dont il entendait parler. Comme ils étaient encore jeunes et inconnus du grand public, ils avaient une technique bien à eux pour entrer dans ces lieux si particuliers. Ed s'installait au milieu de la route, esquissait la maison d'où des esprits s'échappaient et Lorraine apportait les croquis au propriétaire. Ainsi, ils pouvaient entrer facilement chez les propriétaires quelque peu récalcitrants. A cette époque, Loraine ne croyait pas encore aux esprits et ignorait ses talents de médium et de clairvoyance. C'est en visitant The Ocean Born Mary House que leur destin changea radicalement. Cette maison réputée hantée par un pirate qui aurait caché son trésor dans le jardin était ouverte au public par le propriétaire des lieux. Alors qu'Ed dessinait la maison à l'extérieur, Loraine partie seule l'explorer ; elle ressentit alors un désespoir immense et eut l'impression de sortir de son corps. Elle finit par croire à un monde invisible aux yeux des mortels.

En 1952, ils fondèrent la New England Society for Psychic Research avec pour objectif d'enquêter sur les phénomènes paranormaux qu'ils rencontraient. La même année, ils ouvrent le Warrens' Occult Museum rassemblant les objets possédés ou impliqués dans des cas d'occultisme et dont certains sont encore bénis régulièrement par un prêtre catholique.

Leurs enquêtes prirent un nouveau tournant en 1965 lorsque Lorraine entra en communication avec une petite fille nommée Cynthia. L'esprit hantait une maison et cherchait sa maman sans la trouver. Cette enquête les bouleversa et ils décidèrent qu'étudier n'était pas suffisant ; ils devaient aider ces pauvres gens. Pour cela, ils s'entourèrent d'hommes d'Église, mais pas seulement, car si la religion était importante pour eux afin de combattre les démons et le paranormal, ils voulaient aussi démontrer leur existence grâce à la science. Ils ont donc travaillé en étroite collaboration avec des médecins, des techniciens et des chercheurs pour s'assurer de la véracité de leurs affaires.

Le couple parcourt ainsi les États-Unis pour venir en aide à des familles terrorisées qui voient leurs maisons et leurs proches hantés par des esprits ou des démons, Ed et Lorraine font tout leur possible pour les aider à retrouver la paix. Ils ont également mis en place une liste déterminant le degré de possession : la permission, l'infestation, l'oppression, l'obsession et la possession. Si le processus n'est pas interrompu alors cela se finit invariablement par la mort du sujet.

En 2001, Ed Warren est victime d'un accident vasculaire cérébral. Incapable de parler et de marcher, il ne pourra plus enquêter et il meurt en 2006. Sa femme tente aujourd'hui encore, malgré son âge, d'aider les autres par téléphone ou par courrier. Elle s'occupe toujours (avec l'aide de son neveu) du musée qu'il est possible de visiter. Ils sont devenus en l'espace de 50 ans les enquêteurs en paranormal les plus célèbres de la planète, et même si dans le monde des humains, ils sont souvent décriés, leur travaux sont une mine d'or pour les hommes d'Église et la nouvelle génération d'enquêteurs.



Dernière édition par Paranormal Investigator le Mer 11 Fév - 0:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L'histoire des Warren   Mer 11 Fév - 0:32


Portrait des démonologues
zoom sur leurs affaires extraordinaires

Lorraine et Ed Warren

Avec Conjuring : Les Dossiers Warren, James Wan ne signe pas qu’un film d’horreur, il réalise également un biopic. Celui d’Ed et Lorraine Warren, célèbre couple d’enquêteurs spécialisés dans les phénomènes paranormaux et incarnés par Patrick Wilson et Vera Farmiga. Ils sont notamment connus pour avoir été les premiers à user de techniques d’enregistrement modernes (audio et vidéo) afin d’apporter des preuves matérielles aux étranges manifestations dont ils étaient les témoins.

Plus de 4000 enquêtes paranormales. Du Japon à Singapour en passant par le Royaume-Uni et l’Australie, Ed et Lorraine Warren auraient enquêté sur plus de 4000 affaires. Le démonologiste et la médium ont surtout fait parler d’eux en 1975 lors de l’affaire Amityville. À l’époque, George et Kathy Lutz emménagent avec leurs trois enfants dans une grande demeure de Long Island à New York. Ils n’y resteront que 28 jours, persuadés que la maison est hantée. Après enquête, ils découvrent que Ronald DeFeo Jr y massacra six membres de sa famille, 13 mois auparavant. L’histoire servit de base au livre de Jay Anson, The Amityville Horror: A True Story paru en 1977, qui lui-même inspira le film de 1979 et son remake de 2005 avec Ryan Reynolds et Melissa George. Parmi les milliers d’affaires auxquelles ils prennent part, les Warren croisent également le chemin d’Arne Cheyenne Johnson. Sa particularité ? Il est le premier homme accusé de meurtre à se défendre de son crime en proclamant avoir été possédé par une force démoniaque au moment des faits. Johnson sera finalement reconnu coupable et fera cinq ans de prison. Les deux célèbres investigateurs rencontrent également la famille Smurl, régulièrement agressée par trois esprits et un démon entre 1974 et 1989 dans leur maison de Pennsylvanie. Leur histoire fera l’objet d’un téléfilm, La maison hantée (1991). Mais de toutes leurs affaires, on dit que la plus terrifiante fut celle d’Harrisville. Une affaire aujourd’hui adaptée au cinéma par James Wan avec Conjuring : Les dossiers Warren. On est en 1971. Ed et Lorraine sont contactés par Roger et Carolyn Perron qui viennent d’emménager avec leurs cinq filles dans une ferme isolée de Rhode Island. Une ferme en apparence tranquille mais qui serait en fait hantée par plusieurs esprits dont un démon particulièrement malveillant. Andrea, l’aînée de leurs filles, raconte tout de leur expérience paranormale dans le livre House of Darkness, House of Light : The True Story (2011).

Le Musée de l’Occulte. Reconnus par leurs pairs et le clergé, Ed et Lorraine Warren fondent en 1952 la New England Society for Psychic Research* (N. E. S. P. R.). Une société qui leur permet de travailler main dans la main avec des médecins, des officiers de police, des infirmières, des étudiants, ainsi que des membres du clergé afin de mener à bien leurs enquêtes. La même année, le couple (qui s’est rencontré à l’âge de 16 ans) commence à collectionner des objets maléfiques qu’ils rapportent après chaque investigation. Ce Musée de l’Occulte est entreposé au cœur même de leur foyer à Monroe dans le Connecticut, réputé comme étant « la maison la plus hantée d’Amérique ». Cette pièce encore aujourd’hui bénie une fois par semaine par un prêtre est l’un des éléments les plus forts du film de James Wan. On trouve notamment dans cet étrange mausolée, la célèbre poupée de chiffon Annabelle. Soigneusement enfermée dans une cage en verre, cette cousine éloignée de Chucky aurait été utilisée par un démon pour s’incruster chez deux jeunes infirmières fébriles au début des années 70. Avant de se consacrer à la démonologie, Ed Warren avait été militaire puis officier de police. Une reconversion atypique qui s’explique certainement par le fait qu’il aurait lui même grandi dans une maison hantée de 5 à 12 ans. La chasse aux esprits prend fin pour lui quand il décède en août 2006. Son épouse Lorraine, désormais âgée de 86 ans, a également fini de traquer les fantômes mais la médium, qui habite toujours à Monroe, est toujours partante pour raconter ses expériences et conseiller les enquêteurs débutants, tout en prenant soin de ne jamais croiser le regard d’Annabelle. Sait-on jamais !




Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire des Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire des Warren
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whitefish :: 
THE TEA ROOM
 :: Les Dossiers Warren
-