Bienvenue
Où : Inverness City (Scotland) Quand : Année 2017. Qui : Étudiants, professeurs, personnel et sorciers venus de tous horizons. Le Comment du Pourquoi : Après avoir terminé leurs études à Poudlard, certains sorciers ne s’arrêtent pas là. Soit parce qu'ils n'ont pas envie d'entrer dans la vie active (tout de suite), soit parce que leurs parents souhaitent les voir continuer leurs études. Les cours sont donc encore loin d’être terminés, certes, mais heureusement pour vous petits veinards, l’ambiance n’est plus du tout la même qu'a Poudlard. Débauches, folies, beuveries, sorts à gogo, kiss à tire-larigot, le monde des jeunes sorciers n’a jamais été aussi rock’n’roll ! ♥
Liens utiles
Informations
Hungcalf est sur Topic'it ! Toi aussi, télécharge l'application mobile gratuite (iOS et Android) qui te permettra de consulter et participer à ton forum de façon simple et conviviale. Pour ce faire, rdv sur https://topicit.net/fr
C'est avec grand plaisir que nous accueillons Cordelia Warrington et Malcom MacNaughton / Sullivan Phelps dans le staff ! Nous tenons également à remercier tous ceux d'entre vous qui ont postulé, ça fait chaud au cœur ! *--* Merci de vouloir vous investir autant sur Hungcalf ! ♥
Cours
MÉTAMORPHOSE (1)
THÉÂTRE (1)
DCFM (1)
ASTRONOMIE (1)
SPM (1)
POTIONS (1)
Sorcière-Hebdo
Grace
de Launay

Profil
Othello
Lovingblow

Profil
Revenir en haut Aller en bas

le forum est en construction ♥

Partagez | .
 

 from samaritan to sin; (thomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: from samaritan to sin; (thomas)   Ven 26 Juin - 3:11

From samaritan to sin
I am thinking it's a sign, that the freckles
in our eyes are mirror images
Thomas ✧ Remy
Les journées étaient longues et se ressemblaient atrocement, goûtant amèrement à ce que les mortels appelaient routine. Le temps ne défilait pas de la même manière sur Terre, tout était si lent et monotone, ennuyant et terne, l'inlassable répétition d'une représentation qui ne semblait jamais vouloir avoir lieu. L'hôpital n'offrait pas non plus des perspectives joyeuses, la mort encapuchonnée et fourbe rôdait dans les couloirs, se moquant bien de l'âge, du sexe ou du statut social, fauchant sans vergogne, impatiente et avide à presser le mouvement du tic tac funeste. Dressé dans un coin se tenait Remy, l'archange, dont sa mission avait toujours été de guider et d'apporter espoir. Il aimait les observer, sans vraiment toujours les comprendre, les trouvant à la fois horriblement pathétique, mais également terriblement fascinant. Comment son Père pouvait-il les aimer autant ? Eux qui péchaient sans cesse, eux qui avaient le droit à l'absolution tandis que les anges n'avaient que les remords. Quelle autre création de Dieu hormis les humains pouvait se vanter d'un tel privilège ? La vérité étant qu'il en était jaloux. Le célestin quitta son poste, sa montre sonnant la fin de cette journée de travail. Remy s’accommodait plutôt bien à la vie de mortel, bien qu'il était assez loin de leurs tribulations relationnelles, problèmes futiles et déboires sentimentaux. Il suffisait d'écouter leurs pensées, tout tournait autour du sexe, de l'argent et d'autres conneries superficielles. Il était la création de Dieu, né de son verbe et de sa volonté, perfection divine. Cependant, il n'était plus aussi infaillible qu'autrefois car plus il passait de temps parmi eux, plus il se laissait contaminé par leurs humanités. Que ce soit par la vertu, mais bien évidemment par leurs péchés. Il était l'un des sept envoyés par le Créateur, se demandant au final si ce n'était pas un test car beaucoup avait chuté et s'était laissé tenté par les murmures d'hybrides maléfiques mal attentionnés. 

Il s'éloignait des quartiers nord, se laissant emporter par la foule qui errait dans les rues sans motivation, sans but précis. Remy voulait s'octroyer un moment de détente à la mortelle, connaître ce que tous les mecs célibataires de son âge faisaient après une journée de boulot chiante — boire et draguer.  Bien évidemment, ce n'était qu'un rôle, que du paraître vu qu'il était très loin de ce genre de dépravation. Il se laissa néanmoins tenté par un bar, poussant les portes du commerce où régnait désordre, excès et concupiscence. Remy jeta un rapide coup d’œil, observant toutes ces femmes à la vertu légère dont elles étaient l'attraction vedette des hommes aux regards lubriques. Autant voir cela comme une sorte d'immersion pensa l'archange. Les tables étaient pour la plupart occupées, il tira un tabouret, se posant doucement dessus, accoudé au comptoir tout en observant le mur d'alcool qui se dressait devant lui. Il commanda une bière, sans grande conviction tandis qu'une femme âgée d'une quarantaine d'année venait coller sa poitrine opulente contre l'épaule de l'infirmier. Pathétique. Il pouvait ressentir tout le désespoir qui émanait de la femme en manque de tendresse, snobant sa présence, immunisé par ces charmes caricaturales. Remy était séduisant, il dégageait quelque-chose d'intriguant et d'attirant pour des yeux humains. « Ta débauche ne dupe qu'un instant ta détresse cachée. Tu ferais mieux d'aller t'occuper de tes gosses au lieu de vouloir t'oublier dans les bras de quelqu'un qui n'en a rien à foutre de toi. »  Il ne mît que quelques secondes à sonder son esprit, la quadra n'étant pas vraiment difficile à analyser. Se reculant alors, désorientée, l'impact des mots du brun la frappa comme une évidence, payant ses consommations pour ensuite disparaître du bar afin de retrouver son rôle de mère.

L'heure écoulée n'avait guère été constructive et palpitante pour le soldat de Dieu qui était écœuré par toutes les pensées salaces qu'il entendait. Les Démons devaient se faire une joie dans ce genre d'endroits songea le ténébreux. Il laissa glissé son oreille dans la tête d'un homme assis près de lui, captant quelques unes des méandres de son esprit. Homme d'église dont la foi laissait fortement à désirer, pensées torturées et mal-intentionnées. L'archange posa son regard azuré sur lui, se risquant alors à lui adresser la parole. « La première fois que je vois un Prêtre aussi mal en point, le vin de messe ne suffit-il donc plus à vous sustentez ? Noyé dans la débauche, vous vous fondez parfaitement bien dans le décor si je peux me permettre. » Ses paroles sonnaient comme un jugement, mais pourtant, il était calme et pas agressif. Comment savait-il ce genre de choses ? Le Prêtre se poserait certainement des questions bien qu'il n'arrivait pas vraiment à estimer son taux d'alcoolémie et sa réceptivité à avoir une conversation normale. L'ange sourit, amusé. Les questions que se posait intérieurement l'homme d'église allait peut-être recevoir des réponses ce soir, ou quelque-chose qui y ressemblait vaguement.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: from samaritan to sin; (thomas)   Jeu 30 Juil - 20:07

From samaritan to sin

ft. Remy & Thomas


   
« Non. »
Réveil dur. A dire vrai ce n'était pas une première. Cela faisait maintenant quelques mois que c'était quasiment tous les jours le cas. Il avait pris l'habitude de se réveiller avec ce mal de crâne est cette nausée. C'était sa pénitence, son moyen d'expié ses fautes. Paradoxal vous me direz, un prêtre qui passe plus de temps dans les bars du coin et a s'occuper des nanas qui tapinent dans les ruelles sombres, plutôt que de ses braves gens qui viennent à l'église. Vous auriez raison. Mettre sa santé en danger et faire vaciller les fondements de sa vie, c'est tout ce qui lui rester. Se punir pour ne pas avoir réussi à sauver une vie.  Cette vie surtout, car ce n'était pas la première fois qu'il ne réussissait pas a sauver quelqu'un.
En fait ce qui le gênait le plus, c'était surtout que ce soit arrivé juste sous son nez, et qu'il ne s'en soit pas rendu compte de suite, lui qui avait officié comme pur exorciste pendant des années c'était retrouvé pris de court comme un con. Il n'avait pas remarqué que sa petite Marie avait été touché, et elle en était morte. Cette mort n'était cependant pas la seule raison a son mal-être profond (bien qu'elle y contribuait largement!) Il y avait aussi le fait de se sentir abandonner.  Quand il voyait les jeunes de son âge, marié et heureux, avec des enfants, avec une famille à eux. Il se demandait pourquoi il avait sacrifié tout ça. Il avait sacrifié tout ça pour un Dieu qui n'aidait personne, qui laissait les hommes seuls se débrouiller contre le mal avec ce qu'ils avaient sous la main. C'est-à-dire eux-même. C'était aussi le fait de ne jamais avoir eu une seule preuve de son existence en 35ans de vie, aucune, rien, nada, quetchi ! Alors que les démons, les fantômes ça oui, il les avaient vus et revu.

Penser à ça le fit serrer son verre de whisky jusqu'à ce que ses jointures deviennent blanches. Il but fini son verre d'un coup et fit signe au barman de lui en servir un autre. Il le finit cette fois en deux gorgées, nouveau signe, nouveau verre. Il continua à maugréer dans sa barbe lorsqu’on l’aborda pour le moins étrangement. « La première fois que je vois un Prêtre aussi mal en point, le vin de messe ne suffit-il donc plus à vous sustentez ? Noyé dans la débauche, vous vous fondez parfaitement bien dans le décor si je peux me permettre. »
Il failli recracher sa gorgé sur le visage de l’homme. Comment avait on pu deviner qu’il était prêtre ? Il ne pensait pas l’avoir déjà vu lors d’une de ses offices. Après l’avoir regardé quelques seconde il retourna a la contemplation de son verre.
"« Je crois que vous faites erreur sur la personne, il n’y a pas de Prêtre ici. » " Puis rajouta comme pour lui-même "« ou plus.... tout dépend du point de vu »  "
Porta à sa bouche son whisky pour finir le fond, refit signe au barman qui lui en resservit un autre dans la foulé.
"« Vous n’avez pas l’air d’être du coin, je me trombe ? » "
   

   

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: from samaritan to sin; (thomas)   Mar 4 Aoû - 20:41

From samaritan to sin
I am thinking it's a sign, that the freckles
in our eyes are mirror images
Thomas ✧ Remy
L'odeur du tabac froid et de la désolation que transpirait tous les clients de ce bar rendait Remy limite nauséeux, ayant du mal à poser sur eux ne serait-ce qu'un regard compatissant et miséricordieux. Le commerce suintait la dépravation, la dépression et les rêves oubliés. Comment toutes ces personnes avaient pu en arriver là ? A tenter de noyer leurs problèmes parfois futiles dans du whisky bon marché, à s'oublier en compagnie d'êtres qui ne feraient que les attirer un peu plus vers le bas. En sondant rapidement les pensées qui l'entourait, il se rendit compte avec stupeur que peu de ces gens méritaient de se reposer dans la belle cité d'or et de lumière promis par Dieu, n'en étant tout simplement pas digne. Pourtant, il suffisait pour eux de se repentir, gratifiés de l'indulgence plénière et du pardon du tout puissant. Quelle autre créature de Dieu pouvait jouir d'un tel privilège ? Un soupir. Le mal s'infiltrait partout, jusqu'à pervertir les plus vertueux, dont un prêtre assis à sa gauche tandis que malgré les tentations vils de ce monde, Remiel continuait de rester à la droite de son créateur.

Il laissa la bière couler dans sa gorge, n'appréciant pas plus que cela cette boisson alcoolisé, ni les autres d'ailleurs. Il se fondait dans la masse, le regard perdu à tenter de se défaire de toutes les pensées perverses qui l'assaillaient comme un essaim de guêpes sur sa peau. C'est naturellement et sur un ton calme qu'il avait engagé le dialogue avec son voisin de comptoir, celui-ci faisant une crise de foi, l'espoir n'étant pas si loin que ça pour lui, juste assis à côté. La constatation fait par Remy sembla décontenancer l'homme de Dieu qui failli recracher sa gorgée. L'archange restait calme, jonglant entre son verre et le visage de Thomas. Ce n'était certes pas une façon polie d'aborder les gens, mais le célestin était quelque peu choqué par l'attitude du prêtre qui péchait ouvertement devant tout le monde, même sous les yeux du Dieu qu'il servait.

« Je crois que vous faites erreur sur la personne, il n’y a pas de Prêtre ici. » Avait-il répondu avant d'ajouter ensuite pour lui-même : « Ou plus ... Tout dépend du point de vu. » Il le regarda vider son verre, trouvant cette scène à la fois terriblement triste, mais aussi pathétique. Il avait envie de le secouer pour qu'il se réveille ! Il était prêtre, il avait en lui le pouvoir de chasser le mal qui pourrissait ce monde, d'apporter de l'espoir et de guérir de nombreux maux qui sévissaient sur la Terre. Le voir se gâcher ainsi et surtout inutilement faisait déferler chez l'archange des vagues de colères et de mécontentements. Il ne connaissait pas les plans que réservait le créateurs pour ses brebis, ni quel avenir était prédestiné pour ce prêtre, mais il était certain que de se bourrer la gueule tous les soirs n'était pas la plus belle des perspectives, ni son destin. « Vous n’avez pas l’air d’être du coin, je me trompe ? » Remy afficha un petit sourire sur ses lèvres, faisant danser le liquide jaune et mousseux dans son verre, un peu nostalgique de l'endroit d'où il venait, la vraie cité des anges — le Paradis. « Cela se voit tant que ça ? Je viens d'ici et d'ailleurs pour au final me perdre dans ce genre d'endroit ... Comme vous. » Répondit le brun, évasif. Le regard azuré posé sur Thomas, il fit signe à la serveuse que la tournée était pour lui, laissant un billet vert chiffonné sur le comptoir mouillé. « Il y a bien une raison pour qu'un homme tel que vous vienne se perdre ici ? C'est vous qui désertez l'église ou c'est Dieu qui vous a laissé tomber ? Je suis curieux. » Il fit tinter son verre contre celui de Thomas, buvant ensuite une gorgée. Il allait sûrement se faire envoyer chier, mais Remy était calme et poli, il émanait de lui un certain sentiment de sécurité, de confiance et de réconfort. Il n'était pas l'archange de l'espoir pour rien.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: from samaritan to sin; (thomas)   

Revenir en haut Aller en bas
 

from samaritan to sin; (thomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whitefish :: 
CITY OF WHITEFISH & WORLD
 :: South of Los Angeles :: The Break Bar
-